Login

Mot de passe

 

Actualité

 

Les étudiants français qui affluent en Belgique ne sont-ils plus les bienvenus ? C’est en tout cas ce que laisse penser le décret du 16 juin 2006 limitant à 30% la part d\'étudiants étrangers en Wallonie et à Bruxelles. Pendant de nombreuses années, des vagues d’étudiants français (originaires pour la plupart du Nord - Pas de Calais) déferlaient chez nos voisins, attirés par l\'absence de concours d\'entrée. Dans certaines filières, la part des étudiants français dépassait allègrement les 50% (sage-femmes, kinésithérapie, orthophonie, ergothérapie), voire les 85% (médecine vétérinaire). A travers ce décret, le ministre de l’enseignement supérieur de la communauté francophone de Belgique de l’époque, souhaitait préserver les étudiants belges. Mais aussi, éviter la pénurie de professionnels de santé causée par le retour des étudiants en France une fois diplômés. Un groupe d’une cinquantaine d’étudiants français, s’estimant discriminés, a demandé l’annulation du décret devant la CJCE (cour de justice des communautés européennes)… en vain.     K.A.

Retour